Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-03-30T21:21:00+02:00

De l'humour à l'époque....

Publié par Baroussemania

 

De l'humour à l'époque pour les thermes de Barbazan 31

 

 

 

 

J'habite à Cier de Rivière (31 ) Haute Garonne pour ceux qui ne veulent le plan c'est par ici, l  'atelier se trouves d'ailleurs dans le L de la maison et il est ouvert l'après midi sauf le mardi et le Vendredi car je suis en stage artistiques dans les écoles et le week end car je suis au marché

 

route atelier

 

Proche de chez moi à quelques kilomètres il y a le village de Barbazan 31 ou se trouves les anciennes thermes que vous pouvez visiter de l’extérieur pour le moment,

J'ai retrouver lors de mes balades sur le net de vieille carte postale , il avait déjà de l'humour à l'époque ,

Donc si vous avez des ennuies je vous conseille une visite à barbazan

Voici un petit récap du kiosque

 

1377703271-Barbazan-dessin-1.jpg

 

 

1384385388-Barbazan-allee-des-soupirs.jpg

 

1377703126-Barbazan-dessin-2.jpg

Après des travaux de restauration, le kiosque-buvette des Thermes de Barbazan est en mesure de satisfaire les prises de boissons...

L'été 2010 a vu l'eau rejaillir à Barbazan !

N'hésitez donc pas à vous rendre au Parc Thermal et profiter du cadre remarquable, avec ses allées ombragées de platanes propices à la promenade et au repos, sa chapelle inachevée et bien-sûr le kiosque-buvette et son eau minérale naturelle.

 

 

Installé en 1904, ce kiosque buvette abritait un système de distribution composé d'une boule de verre d'où l'eau découlait.
La mise à disposition de l'eau minérale de la source a été possible cet été 2010 au public, sous forme de prise de boisson.
La buvette attirait du monde : curistes et barbazanais se réunissaient autour d'un verre ... d'eau ! Les années, l'inactivité prolongée, et surtout les vandales avaient totalement détérioré la Fontaine-Buvette.
1509KB 004On peut désormais admirer ce très bel ensemble grâce à la réhabilitation décidée en 2007 par la municipalité de Barbazan et effectuée durant le premier semestre 2010.
Il a fallu tout remettre en état. Un appel d'offres a été lancé pour la maîtrise d’œuvre (entreprise retenue GCAU) des travaux concernant la restauration à l'identique de ce patrimoine unique de ce patrimoine unique dans le Comminges et un autres, afin de choisir les entreprises pour réhabiliter ce kiosque.
Divers corps de métiers y ont œuvré (gros oeuvre : Giuliani; charpente, couverture et zinguerie: Constructions Saint-Eloi et Santa Maria Nova; vitraux : Ateliers Rivière et Bataillou; peinture : Saint-Gaudinoise de Peinture; bronze et verre en forme : Socra; plomberie : Mojica et électricité : MCM Elec).
VITRAUX 001.jpg
Prenons par exemple le travail effectué par les Maîtres Verriers. Par leurs soins, les vitraux ont fait l'objet d'une dépose soignée avec maintien des verres en partie détachés afin qu'un réparage minutieux puisse être effectué en vue d'une restauration. Pour retrouver les coloris de verre identiques aux originaux, les recherches et les achats ont été faits à Paris et Barcelone. Ces vitraux d'origine (Période 1900-L'Art Nouveau en France) n'étaient pas signés. Ne possédant aucune documentation, les Maîtres Verriers ont pu, grâce à des diapos prises par eux en 1996, et avec beaucoup de talent et d'imaginaire, restaurer l'ensemble tel que nous pouvons le voir et l'admirer aujourd'hui.
 

La Buvette

La Fontaine

Ca coule de source.

A Barbazan, on n'a pas de pétrole, mais de l'eau thermo-minérale.

Prenons conscience que cette appellation recouvre des notions de qualité et de quantité qui ne se rencontrent pas souvent et qui ne s'exploitent pas sans efforts ni compétences !

Il y a dans cette eau un subtil assemblage de sels minéraux et d'oligoéléments qui lui confère ses vertus: cet assemblage ne varie pas, ce que l'année probatoire a confirmé. Comme pour un grand cru, cet assemblage est unique, et des qualités thérapeutiques y sont associées.

Après s'être rassuré sur les propriétés non pas gustatives mais physicochimiques et sanitaires de cette ressource, reste la 2ème bonne question : Quelle quantité le captage peut-il fournir? Les hydrogéologues ont utilisé leurs techniques pour répondre.

"En jaillissement naturel lors de l'étude d'Audit (automne 2007), les ouvrages F1 et F2 fournissaient environ 11m3/h, ceci en période de basses eaux des nappes et dans une situation de repos depuis plusieurs années pour la ressource; un établissement thermal ne peut se satisfaire de ce chiffre, puisque l'on sait qu'il variera avec la saison d'une part, avec les prélèvements d'une exploitation d'autre part. La parti d'un pompage par une pompe dans F3 à -40m a été décidé afin de neutraliser les fluctuations énoncées ci-dessus. Le débit de 35m3/h a été estimé compatible avec les possibilités soupçonnées du "gisement" et assez élevé pour un développement futur".

Fin mai 2008, on attendait sans savoir s'il allait jaillir de l'eau pure, de l'eau thermale, du pétrole ou rien ! Glorieuse incertitude de l'hydrogéologie...

L'année de teste (août 2008 - août 2009) a prouvé que le captage F3 rénové, peut fournir en continu 35m3/h d'eau thermo minérale à 28° avec une minéralisation épurée et régulière, c'est à dire avec le label des Thermes de Barbazan.

Un hydrogéologue a alors réalisé une expertise et son avis explicité dans un rapport a donné les éléments à l'administration pour préparer un arrêté préfectoral portant autorisation d'exploiter cette ressource. Cet arrêté date du 8 avril 2010 et expose les conditions de l'exploitation.

Enfin, un procès verbal de récolement du 7 juillet 2010 atteste la qualité des installations récentes et permet l'ouverture au public du kiosque-buvette, inauguré le 4 août 2010.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog